Diabète du chat

Les symptômes associés au diabète du chat sont parfois peu spécifiques et peuvent rendre le diagnostic précoce difficile. Parmi ceux-ci se rencontrent :

  • la léthargie,
  • une diminution de l’interaction avec les membres de la famille,
  • la perte du comportement de toilettage et une modification du pelage (poils secs, ternes)

A un stade plus avancé, les propriétaires se rendent à la consultation car

  • le chat ne sait plus sauter et est faible des postérieurs (plantigradie)

Les signes cliniques communs aux chiens et chats sont une augmentation de la prise de boisson, de la quantité d’urine, de la faim et une perte de poids.
Dans un stade avancé de la maladie, les propriétaires de chiens viendront plutôt en raison d’une baisse ou perte de la vision (cataracte).

Le diagnostic
Chez le chat, il n’est pas toujours évident, surtout au stade débutant de la maladie. En effet, une augmentation de sucre dans le sang peut juste être le reflet d’un état de stress important. Cela se rencontre assez souvent chez le chat en consultation. C’est la raison pour laquelle un test supplémentaire est demandé dans cette espèce (dosage de la fructosamine).

Le traitement
Le chat n'est décidément pas un petit chien. Son alimentation doit être spécifique pour sa pathologie. Parfois l'insulinothérapie doit être considérée.

© Luc Beco