Pododermatite plasmocytaire féline

Pododermatite plasmocytaire du chat Les coussinets principaux sont gonflés, mous avec fissures
Pododermatite plasmocytaire du chat
Pododermatite plasmocytaire du chat Le coussinet fragilisé s'ulcère

La pododermatite plasmocytaire du chat est rare et observée typiquement chez des chats adultes. Les mâles sont prédisposés.

Signes cliniques d'une pododermatite plasmocytaire féline:

  • gonflement mous, souvent non douloureux de plusieurs coussinets (le coussinet central metacarpien ou metatarsien fréquemment atteints)
  • coussinets ulcérés dans 20-35% des cas
  • + parfois: gonflement du chanfrein (infiltré par des plasmocytes), gingivite proliférative et ulcérative, fièvre et gonflement des ganglions

Pathogénèse

  • inconnue
  • désordre immunitaire ou processus infectieux suspectés => recherche du virus FIV conseillée

Le diagnostic:

  • examen clinique
  • cytologie réalisée après ponction à l'aiguille fine du coussinet
  • examen anatomopathologique (biopsies)

Traitements

  1. Immunomodulateurs comme la cyclosporine, les glucocorticoïdes ou ... la doxycycline orale 
  2. L'exérèse chirurgicale des coussinets atteints peut également être nécessaire

© Luc Beco