Gale démodectique - Démodécie - Demodex

Démodécie juvénile (demodex)
Demodex canis adulte et oeuf
Alopécie faciale et nombreux comédons chez un Carlin (demodex)

Le demodex : est un parasite microscopique vivant dans les follicules pileux du chien. Ce parasite est transmis pendant les premiers jours de  vie de la mère au chiot. Il fait partie de la flore cutanée normale chez +/- 15% des chiens et,  dans certains cas, il induirait une maladie de la peau dénommée: démodécie (démodécie localisée ou généralisée, démodécie juvénile ou de l'adulte) ou "gale démodecique"

Chez le chien: plusieurs demodex sont décrits:

  • Demodex canis (250-300µm) qui siège dans les unités pilosébacées + une variante plus courte: Demodex "short-bodied" (demodex cornei) à la surface de la peau (90-148µm)
  • Demodex long-bodied (demodex injai). Il séjourne principalement dans les unités pilosébacées (334-368µm)

Chez le chat ce parasite se trouve beaucoup plus rarement. Il profite souvent d'un terrain immunodéprimé (Leucose Féline (FeLV), Sida du chat. (FIV), usage de médicaments réduisant l'immunité (chimiothérapie, cortisone...). Trois espèces sont décrites:

  • Demodex cati (160-200µm)
  • Demodex gatoi: en surface de la peau (110µm)
  • Demodex sp (110-146µm)

Les signes cliniques de la démodécie (perte de poils, rougeur de la peau, comédons...) apparaissent dans les premiers mois de la vie lors de démodécie juvénile. Ils peuvent être localisés et guérir seuls, ou être généralisés et nécessiter un traitement long de plusieurs mois. La démodécie de l'adulte fait souvent suite à une diminution de l'immunité induite, par exemple, par une tumeur, un excès de cortisone sécrété ou administré, ou une hypothyroïdie.
La gale démodectique est souvent compliquée par une infection bactérienne secondaire provoquant des pustules, des croûtes et parfois des ulcérations (pyodémodécie).

Le diagnostic de démodécie repose sur la mise en évidence du parasite (demodex). Elle se réalise par épilation des poils ou par raclages de la peau. Le matériel ainsi prélevé est immédiatement examiné au microscope au cabinet médical.

Le traitement varie en fonction de la forme clinique observée

  • Démodécie juvénile localisée: elle peut parfois guérir seule et ne nécessite donc pas toujours de traitement antiparasitaire.
  • Démodécie juvénile généralisée: un traitement antiparasitaire est nécessaire pendant plusieurs mois. Il faut toujours être certain du diagnostic avant de commencer le traitement. Celui-ci doit être prolongé jusqu'à la guérison des symptômes et la disparition des parasites lors de la recherche microscopique.
  • Démodécie de l'adulte: il faut toujours rechercher une autre cause ayant induit l'apparition du parasite. Cette forme est plus difficile à traiter.

Les femelles atteintes, de même que leur mère, doivent être écartées de la reproduction !

Copyright Dr Luc Beco

Démodecie juvénile généralisée (Shar Peï avant traitement) (demodex)
Le même Shar Peï (après traitement)