Stérilisation des chattes

Stérilisation des chattes : comment cela se passe t-il chez nous?
Stériliser une chatte se fait le plus souvent aux alentours de la puberté vers 6 mois. Cependant, il n’y a pas d’âge limite pour pratiquer cette intervention chirurgicale chez nos animaux de compagnie.

Comment la préparer à l’intervention ?
Comme pour toutes interventions chirurgicales une période de jeune est nécessaire. Il est important en effet d’éviter les nausées et vomissements lors d’une tranquillisation ou d’une anesthésie. Il faut donc, lors d’une intervention planifiée le matin, administrer le dernier repas la veille vers 18h et retirer le bol de boisson  vers minuit.

L’examen clinique
Avant toute anesthésie l’examen général de votre chat est nécessaire : la prise de température, l’auscultation cardiaque et pulmonaire, la palpation abdominale et la mesure du poids sont les éléments principaux de cet examen clinique.

Avant la chirurgie :
Une bonne sédation avec mise en place d’une gestion de la douleur (morphiniques…) est indispensable pour limiter le stress de la chatte. Dans la salle de préparation chirurgicale, elle est tondue sur le ventre afin de permettre une désinfection efficace de la région. Un gel ophtalmique est appliqué car, pendant l’anesthésie, le chat ne ferme pas les yeux et il faut protéger ses cornées du dessèchement. Elle est ensuite transférée dans le bloc chirurgical et placée sous oxygène et sous monitoring cardio-respiratoire. Un champ chirurgical stérile est positionné afin de délimiter la zone à opérer et de protéger celle-ci des éléments extérieurs (poils…).
Le chirurgien se prépare également (désinfection des mains, masque, bonnet, tablier et gants stériles), il vérifie son matériel : instruments de chirurgie, fils, compresses et champs de protection…tout doit être stérile !

La chirurgie :
Les incisions (peau et paroi musculaire) sont nettes, franches et de petite taille. Les ovaires sont mis en évidence et ligaturés avant d’être excisés. Il n’y a pas de saignement lorsque le chirurgien est délicat et expérimenté! La matrice est laissée en place dans la plupart des cas mais si la chatte est âgée ou a reçu une contraception (pilule) elle devra souvent être retirée. Des sutures sont réalisées sur la paroi musculaire, dans le tissu sous-cutané et, pour terminer, en intradermique (juste en dessous de la peau). Il n’y a pas de fils visible à la peau ! Un petit pansement recouvre le site de chirurgie afin de le protéger des souillures.

La phase de réveil :
Elle est ensuite conduite en salle d’hospitalisation. Là bas, installée au chaud, au calme et sous surveillance, elle pourra prolonger pendant quelques minutes ses doux rêves. Elle rentrera à la maison en fin de journée parfaitement réveillée.

A la maison… le post-chirurgical
Le soir, lorsqu’elle retrouve ses habitudes elle peut boire. L’alimentation peut également être présentée mais la quantité mise à disposition est réduite le premier jour.  Les soins à réaliser suite à l’intervention sont très limités. La plaie ne nécessite aucun soin mais il est conseillé de garder la chatte quelques jours au calme à la maison. Des antibiotiques doivent être administrés pendant +/- 1 semaine.

Nous contrôlons la cicatrice le lendemain de l’intervention. C’est le moment idéal pour répondre aux éventuelles questions du propriétaire, de vérifier la bonne administration des médicaments et vous conseiller une alimentation adaptée aux chattes stérilisées. Un second contrôle est proposé 10 jours après l’intervention. Il correspond à la reprise des activités normales, bien que souvent ce soit déjà le cas plus tôt.

En bref :

  • Stériliser les chattes est une nécessité si vous ne souhaitez pas vous retrouver très rapidement à la tête d’une famille nombreuse.
  • L’intervention est bénigne lorsqu’elle est réalisée par un bon chirurgien, dans des locaux adaptés et avec du matériel de qualité. Il n’y a pas de fils visible, pas de suture à retirer, pas de gros pansement ni de carcan !
  • La douleur est contrôlée…c’est une de nos mission !